Il n’y a pas de fatalité à l’insécurité !

Lorient connait une recrudescence de feux de voitures, incendies de containers, de poubelles et désormais de mobiliers urbains comme ce sous-répartiteur téléphonique détruit au centre-ville de Lorient : Communiqué de presse de Fabrice LOHER

Lorient connait, depuis plusieurs mois, une recrudescence de feux de voitures, de containers, de poubelles et désormais de mobiliers urbains comme ce sous-répartiteur téléphonique détruit au centre-ville en milieu de semaine.

Notre groupe condamne très fermement ces actes de vandalisme qui exaspèrent nos concitoyens, pénalisent lourdement les propriétaires de véhicules brûlés et finissent par coûter cher aux collectivités publiques (ville et agglomération).

Il faudra en finir avec ce laxisme qui règne dans la ville et à une forme d’impunité dont profitent des individus qui cherchent à dégrader l’ordre public.

Voilà pourquoi nous préconisons de « changer de braquet » dans la politique de sécurité de la municipalité avec de nouveaux moyens affectés à la surveillance de l’espace public : police municipale renforcée et extension de la vidéo-protection qui ne gênera que ceux qui ont de mauvaises intentions …

Fabrice LOHER

0 Shares:
Vous devriez aimer également