🚹Commerces fermĂ©s : pour un « plan d’urgence » pour le commerce lorientais ❗

L'union pour les Lorientais et Fabrice LOHER

Le taux de commerces fermés, dit de « vacance commerciale », au centre-ville de Lorient, est donc tombé : 13,3%


 et c’est un chiffre qui progresse inexorablement, illustrant une nouvelle dĂ©gradation de la situation du commerce du centre-ville avec dĂ©sormais 81 cellules commerciales vacantes.

Alors que le #Maire a annoncĂ© il y a prĂšs d’un an en grandes pompes la signature du contrat Action CƓur de Ville avec l’Etat, annoncĂ© comme la solution miracle pour la situation du centre-ville, la rĂ©alitĂ© rattrape malheureusement la majoritĂ© municipale.

Pour notre part, nous avons proposĂ© depuis longtemps un « plan d’urgence pour le commerce » avec des mesures fortes Ă  court comme Ă  moyen terme qui doivent accompagner le contrat Action CƓur de Ville : animations commerciales au centre-ville et dans les quartiers (favorisĂ©es notamment par la baisse des droits de place), politique de circulation et de stationnement avec l’extension des zones bleues, expĂ©rimentation du bus gratuit le samedi, mise en Ɠuvre du droit de prĂ©emption commercial, action de rĂ©novation des locaux commerciaux, soutien aux marchĂ©s de plein air et aux Halles de Merville lesquelles doivent bĂ©nĂ©ficier d’une modernisation trĂšs attendue, etc 


La rĂ©action de la #majoritĂ© semble aller vers un #durcissement des rĂšgles d’application du SCOT : au mauvais diagnostic s’ajoute un remĂšde dĂ©calĂ© qui ne produira aucun effet si des actions positives en faveur du commerce ne sont pas #entreprises au centre-ville mĂȘme.
Mais c’est aussi la situation du #commerce dans de nombreux quartiers de #Lorient qui doit ĂȘtre regardĂ©e : c’est bien une nouvelle dynamique qu’il faudra enclencher afin de promouvoir ces services de proximitĂ© essentiels pour de nombreux lorientais.

Fabrice LOHER

#Lorient #CentreVille #Commerces #attractivité #Municipales2020

0 Shares:
Vous devriez aimer Ă©galement